aerobic girls

La Pierre qui croule

C'est au milieu du XIXe siècle que la pierre qui croule a forgé sa légende. Ce bloc granitique de plus de 20 tonnes (plus de 2 mètres de haut) a depuis suscité une grande curiosité enrobé de mystère et divertissement. Pour Uchonnais, cette pierre relevait du surnature: elle était consultée comme un oracle et elle était devenue un JUGE spécialiste de la fidélité conjugale
La légende raconte qu'un mari jaloux pouvaient y amenaient sa femme. Elle devait toucher la pierre et si cette dernière se mettait en mouvement, l'époux pouvait se questionner sur la fidélité de sa femme!

Fort utile...elle présentait alors aussi l'envers de la médaille. Lassés des malheurs que la pierre pouvait causer, en 1869, les habitants essayerent de la faire tomber. Munis de cordes et de morceaux de bois solide, ils attellent des bœufs et essayent de faire vaciller le roc. L'immense pierre quitte son pivot et se condamne pour toujours à l’immobilité. La légende pouvait se construire...

aerobic girls

L'oratoire

Uchon était le siège d'une importante baronnie (dont les Rabutin-Chantal) la légende veut que que les seigneurs de lieu gardaient dans leur chapelle des reliques de St Sébastien vénérées pour conjurer la peste. Les épidémies de pestes étant nombreuses au cours des XVe XVIe XVIIe siècles, c'est en grand nombre que les habitants des environs venaient en pèlerinage à Uchon. C'est pour abriter le prêtre qui célèbrait les messes lors des pèlerinages que l'édicule de "belle-croix" fut construit au XVIe siècle à proximité de l'église sur des chaos granitiques. Sa constrution composée de trois murs en pierre de taille de granit offre une ouverture sur le devant, quatre marches permettent l'accès à ce petit édifice. Deux petites niches en accolades ont été prévues, le tout est recouvert d'une toiture en pinacle. A l'intérieur une tablette circulaire supporte une statue.

aerobic girls

Le Château

A l'entrée d'Uchon se trouvent les ruines du château fort d'Uchon du XIe siècle. Uchon était le siège d'une antique baronnie qui s'étendait sur plusieurs paroisses et dominait de nombreux fiefs. La première mention faite de cet édifice remonte aux alentours de l'An Mil et cette datation est confirmée par les recherches menées par le CeCaB. Le château occupe un rectangle de 51x30 mètres, limité au Nord par un profond ravin et à l'Est par un fossé (src: CECAB). On observe les vestiges d'une grosse tour, les soubassements de murailles, un pan de mur avec cheminée et les vestiges de plusieurs salles dont une remarquable mise au jour dans les années 2000. En 1960 un théâtre à ciel ouvert a été aménagé pour accueillir des représentations. Une association a sauvegardé et animé ce site. Il n'est pas indiqué sur la carte cassini (XVIIIe). Aujourd'hui le château est très menacé et mériterait d'être sauvegardé et valorisé.

aerobic girls

Les Rochers du Carnaval

Le massif d'Uchon surnommé la "Perle du Morvan" révèle en son sommet (684 mètres) de beaux chaos granitiques dont les plus connus sont le Mammouth, la Griffe du Diable, le Nez de Chien… (500 m aller/retour depuis le parking). Un site naturel et un point de vue exceptionnel sur le bocage, le Morvan et parfois le Puy de Dôme. Equipements : prévoir des jumelles. Visites guidées pour groupes sur demande. 2) Situé également sur la commune d'Uchon, le sentier de découverte forestière (réalisé par le Centre Régional de la Propriété Forestière) propose 3 boucles de promenade de 4 à 8 km. Un livret d'accompagnement est disponible à l'auberge de la Croix Messire Jean.

aerobic girls

Le Griffe du Diable

Légende de la Griffe du Diable : "Un maître maçon avait pris la tâche de construire le pont de Toulon-sur-Arroux, dans un délai convenu sous peine d'une très forte indemnité. Par une sorte de fatalité, le terme convenu approchait, et le travail peu avancé faisait se lamenter le pauvre entrepreneur, qui ne pensait pas pouvoir échapper à l'amende... C'est alors que le diable lui fit cette proposition : Donne-moi la main de ta fille, et le pont sera achevé sans retard. Le pacte accepté, l'homme s'en repentit aussitôt et l'aurait bien volontiers rompu, attristé qu'il était du chagrin de sa fille et de la pensée d'avoir un pareil gendre. Le diable, au contraire en était très joyeux ,tout en chargeant la pierre de la Beuchotte sur ses épaules. Elle allait suffire pour l'achèvement du pont. Mais la jeune fiancé, qui priait dieu, eut une inspiration soudaine. Elle s'en alla avant l'heure réveiller du coq dans la Gelinière, celui-ci se mit aussitôt à chanter si fort que le démon l'entendit et laissa tomber la pierre ou demeura l'empreinte de ses griffes." H. Marlot

Retour à la page principale